Lecture aux pré-ados. Un début difficile …

En vue  de  séances de lecture aux pré-adolescents de l’Ecole Jules VERNE d’ANGERS, nous avions convenu avec Cécile FASSINOU Responsable des activités  périscolaires de cet établissement,  de constituer deux groupes de cinq à six élèves de CM1.
Les deux bénévoles que nous sommes avaient   également élaboré  une diversité de méthodes et de supports , et construit un programme…

Méthodes :
-lectures à deux voix
-lecture d’un ouvrage sur deux séances
-lecture d’un même ouvrage sur des « tonalités différentes »
-lecture ludique et participative

Supports :
-des romans de durées différentes , et des albums.

Programme :

-1ère séance :
Les deux  groupes sont réunis, nous consacrons cette séance à une présentation mutuelle (enfants et bénévoles) et à une lecture à deux voix d’un roman court, « L’argent de poche » de Yann Mens.

-2ème et 3ème :
Les deux groupes sont séparés et nous lisons chaque ouvrage sur deux séances. Romans lus: « Il faut sauver Saïd » de Brigitte SMADJA, et « Mon  Chien est raciste » d’AUDREN, dessins de Clément OUBRERIE

-4ème séance :
Elle a pour support  » La Leçon » de Kris DI GIACOMO et Mickaël ESCOFFIER. La participation active des enfants, répartis en deux  groupes, est sollicitée ; à l’aide de photocopies des illustrations de l’ album, dépourvues de texte, ils doivent imaginer une histoire. Les deux groupes sont ensuite  réunis et chaque  groupe lit  à l’autre  son histoire. Les bénévoles procèdent ensuite à la lecture  de l’album  sans en montrer les illustrations. Pour conclure, les enfants découvrent l’album et peuvent ainsi le comparer aux histoires qu’ils ont imaginées. Sur cette  expérience voir la  Fiche coup de coeur.

-5ème séance :
Les groupes sont séparés. Chacun des deux bénévoles donne lecture de « Sale gamin » d’ Hubert BEN KEMOUN, sur une tonalité (humeur) différente.
C’est nous, bénévoles, qui changeons de salle ; les enfants de chaque groupe  restent dans leurs  salles respectives.

-6ème séance : (une salle)
Pour conclure ce cycle, nous regroupons les enfants pour une séance ludique autour de  » La Petite Fille en Rouge » d’Aaron  FRISCH, relecture moderne du conte du  Petit Chaperon Rouge.
Cet album aux illustrations foisonnantes de Roberto INNOCENTI , édité chez Gallimard,  permet de mettre l’accent sur la lecture de l’image. Les enfants sont associés à la lecture du texte.

Quel bilan?

Malgré un gros travail de préparation des séances ,le  bilan est  mitigé…en raison de séances très, très animées.
Aussi, pour la suite de nos interventions, afin de garantir une écoute plus sereine nous avons décidé de quelques  modifications :
–  nous garderons les deux groupes séparés.
–  nous améliorerons la gestion des espaces de lecture.
–  nous simplifierons l’animation des séances, pour mieux gérer la discipline, la vitalité des enfants ayant largement perturbé leur bonne tenue .

Néanmoins, nous avons noté une réelle nécessité de notre présence dans ce milieu périscolaire.