Drôle d’endroit pour une rencontre …

Nous l’avons appris Mercredi 27 septembre dernier , à ECOUFLANT : C’est sur un forum du site  internet Ricochet que Stéphanie AUGUSSEAU, illustratrice angevine et Agnès LAROCHE, auteure, se sont rencontrées..!

L’idée de ce forum était de faire se rencontrer auteurs et illustrateurs jeunesse.
A partir d’un dessin, les auteurs choisissaient un ou une partenaire; ce tandem relevait le défi de créer un ouvrage.
C’est ainsi que l’univers de Stéphanie AUGUSSEAU, tout en douceur et délicatesse,  a trouvé un écho à celui celui poétique d’Agnès LAROCHE.
Alors,  est né NICODEME, un personnage qui affronte les péripéties de la vie de tous les jours.
Les ouvrages, de Stéphanie et Agnès s’attardent sur les petits riens quotidiens des jeunes enfants.Le trait est doux, le fusain renforce ce sentiment; les illustrations ne contiennent que peu de couleurs (seul le rouge, dans leur premier album, indiquait les sentiments du héros)
Sentiments,…là est le mot clé. Chacune dans son registre, s’attache à la psychologie des personnages, dans un profond respect (nostalgie ?) de l’enfance.
Sur une problématique simple mais pas simpliste, Stéphanie et Agnès développent une histoire, un fait-divers, qui abordent les problèmes des enfants ou leurs fantasmes.
L’initiative de Ricochet, devait permettre la création d’un album, mais aussi son édition. Mission accomplie pour NICODEME qui trouva refuge chez l’ éditeur belge Alice Jeunesse.

Ce mercredi 27 Septembre, donc,… à ECOUFLANT, se déroulait un atelier animé en présence de Stéphanie AUGUSSEAU,  activité  programmée dans le cadre de la semaine inaugurale du Vallon des Arts.

La séance s’est ouverte sur la description du travail de l’illustratrice qui ,cahier de croquis à l’appui,  présente les différentes étapes pour arriver à l’album. Elle poursuit par la lecture du premier opus des aventures de NICODEME, pour ensuite passer à la création, par chacun des participants, de son propre ouvrage.
Évidemment, l’idée est de mettre en pratique la technique utilisée pour les ouvrages de l’intervenante.
Réticents au départ, les échanges se sont vites animés car le maître mot de l’animatrice est : imagination !
Forcément le fusain a sali les mains, mais le jeu en valait la chandelle et chacun, petit ou grand, est reparti avec son  « album » (à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne pouvons vous dire, si des éditeurs les ont retenus…).

Aux côtés des enfants, trois adultes  (quand on aime, le nombre des années ne compte pas) participaient à cet atelier: Odile PICHON, Adjointe à la Culture, et  Nathalie METAL Conseillère déléguée à la programmation culturelle d’ ECOUFLANT, ainsi qu’une bénévole de Lire et Faire 49, Annick VANROY qui intervient sur les centre de loisirs de la Commune.
Leur présence a donné une dimension intergénérationnelle au déroulement de l’atelier; dépassant leurs à priori, ils ont aussi apporté leur aide aux enfants .

Merci à Stéphanie AUGUSSEAU, bien sûr, mais  aussi aux Elus d’ ECOUFLANT d’avoir permis cette belle rencontre.

Pour découvrir plus avant le travail de Stéphanie AUGUSSEAU :
-Un site : cliquer ici
-Un Blog : cliquer ici