Rencontre interrégionale des bénévoles à NANTES

Le Jeudi 27 Avril, à la Maison des Compagnons du Devoir de Nantes, Lire et faire lire organisait la rencontre des Bénévoles Relais  des Coordinations Départementales des  régions Bretagne, Pays de la Loire et ex Poitou-Charente. Ainsi, 13 départements étaient représentés, réunissant 59 participants.


Au programme de cette journée nantaise, deux thèmes :
– la place de la famille dans l’accès des enfants aux livres
-quels liens doit développer Lire et Faire Lire avec les parents pour faire entrer le livre dans toutes les familles ?

Pour information, cette année, les quatre  rencontres interrégionales avaient comme intitulé commun:
« Lecture et Familles – le bénévole Lire et Faire Lire médiateur » .

Si deux rencontres -Toulouse et Nantes- ont développé la question des apports des bénévoles et celle de la médiation, la rencontre  de Paris  s’est interrogée sur : -Quels livres trouve-t-on dans les foyers? , et celle de Valence, sur : -Quels livres trouve-t-on dans les accueils de loisirs?
A Toulouse et Nantes, le questionnement portait sur les lieux possibles pour rencontrer les parents, et  ce que peut apporter Lire et faire lire à ces structures.

La rencontre de Nantes s’est ouverte , quant à elle, sur les interventions d’ Étiennette Guyot , Danièle Botrel et Mathieu Valensi, administrateurs de notre structure nationale.
Selon un schéma bien établi, la journée s’est déroulée en deux temps :
-La matinée eut une coloration  formation, avec les interventions de deux spécialistes.
-L’après-midi, trois ateliers ont  permis aux  participants d’exprimer leurs vécus et leurs opinions autour de plusieurs  problématiques.

 La matinée FORMATION:

Sophie Ignachitti, Docteur en Psychologie du Développement, et Joëlle Turin, formatrice, critique en littérature Jeunesse et membre du conseil d’administration  de l’Agence « Quand les livres relient », ont animé la matinée.
Elles ont abordé des aspects culturels, psychologiques et sociologiques de l’accès aux livres et des apports des lectures à voix haute. Ce fût l’occasion d’aborder des notions comme :
– Le Livre objet relationnel.
– Les apports du livre, depuis le plus jeune âge, jusqu’à la lecture adulte.
– L’importance de l’environnement familial dans l’accès aux livres.
– La diversité des approches et leurs complémentarités pour ouvrir les enfants au plaisir de lire.
– L’importance de la lecture d’histoires à voix haute dans la construction des enfants.
-La diversités des ouvrages supports, gage d’épanouissement des enfants.
Cela, sous des angles et illustrations multiples.
La vidéo de cette matinée sera disponible sur le site national de LFL, d’ici deux mois (un lien sera intégré à cet article pour vous en faciliter l’accès).

L’après-midi ATELIERS:
L’après-midi, les participants se sont répartis en trois groupes animés par Laurent Piolatto (Délégué Général LFL), Cécile Cornaglia  et Magali Verdier, Animatrices du réseau LFL national. Chaque atelier à travaillé autour des questions suivantes :
– Est-ce important de créer un lien avec les parents ?
– Cette relation est-elle aussi importante pour tous les âges?
– Rencontrer les parents est-il possible sur tous les lieux de lecture ?
– La présence des parents modifie-elle le déroulement d’une séance ?
– Est-ce que les lectures ou rencontres, nécessitent une organisation spécifique ?
– LFL a-t-il un rôle à jouer dans la mise à disposition des livres dans les familles ?

Chaque atelier a réalisé une synthèse des réponses obtenues, l’idée n’étant pas de trouver la bonne solution, mais de collecter des avis et arguments sur les problématiques posées.

Ces rencontres serviront à alimenter un colloque prévu le 13 Octobre prochain à la Bibliothèque Nationale de France à Paris.