Angers : Lectures au Collège

Dans un précédent article nous vous informions de l’avancée du dispositif Temps Livres en Maine et Loire. Voici un témoignage

Ce midi, Denis et moi devons intervenir pour la première fois devant un groupe d’élèves de 6e du collège Jean Vilar à la Roseraie.  Ce collège ne compte que trois classes de 6e et il a été difficile de trouver un groupe d’élèves car ils sont peu nombreux à rester sur le temps du midi. La plupart rentre manger à la maison. Potentiellement, ils seraient une dizaine à être susceptibles de participer à l’atelier lecture. Bref, nous voilà en salle de documentation attablés devant 6 élèves, très intimidés et pas très à l’aise. Nous avions prévu d’organiser un tour de table pour détendre   l’atmosphère, connaître les noms des jeunes et leurs rapports à la lecture. Nombreux sont ceux qui ont du mal à entrer dans un roman. Les mangas et les BD sont davantage leur univers. Quant à écouter des histoires, il n’y en a qu’un qui se rappelle celles de la maternelle.

La séance commence. Denis présente sa liseuse numérique, montrant ainsi que la technologie peut être aussi adoptée par tout le monde. Il a choisi un texte de Yann Menns, « Président, à table »,  une histoire pleine de drôlerie. A la lecture, on voit les visages se détendre, les élèves se laissent emporter par l’histoire et  à la fin, ils sont presque déçus que cela soit terminé.
Je raconte ensuite deux épisodes de « La vie d’Hermès », héros mythologique grec. Changement d’univers, l’attention se relâche, et progressivement l’auditoire est capté, les yeux s’écarquillent. Le plaisir est palpable parmi ces jeunes peu habitués à ce qu’on leur lise des histoires à haute voix sans autre contrainte que celle d’écouter.

A la fin, nous leur demandons  s’ils ont envie de revenir ; les réponses affirmatives fusent, nous donnant confiance dans l’utilité de ce dispositif.