Temps Livres en Maine et Loire

Après un article vous présentant des liens utiles pour en savoir plus sur le projet « Temps Livres« , nous revenons sur le sujet pour vous informer sur son évolution en Maine- et- Loire.
Lire et Faire Lire a déployé le projet de manière progressive. « Temps Livres », appellation officielle, s’est construit à partir d’expérimentations successives faisant l’objet d’une analyse détaillée à chaque étape.
En 2016, la Coordination départementale de LFL 49 a décidé de mettre en œuvre le projet. N’ayant pas ses propres « entrées » dans le monde du Secondaire, la Coordination Départementale s’est adjointe le concours de Frédéric Pellerin, enseignant-coordonnateur du réseau d’éducation prioritaire de l’ Education Nationale pour la ville d’Angers. Le but était de définir un lieu d’expérimentation en fonction des acteurs en présence et de sa cohérence avec les objectifs poursuivis.
La méthode choisie était de mener des séances de lecture regroupant des élèves de 6 ème et de CM2. L’effectif visé étant supérieur au quota habituel (10 au lieu de 6), l’animation des interventions devait se faire avec deux bénévoles.
La présence d’élèves du Primaire permettait d’une part, le conventionnement avec la Ville d’Angers (les Collèges étant sous la responsabilité des Départements) et, d’autre part de renforcer les liens entre deux univers qui marquent une étape délicate dans le parcours scolaire  (de manière factuelle : en CM2, être grand dans un monde de petits à l’école primaire, pour ensuite , en 6ème, devenir petit dans un monde de grands au Collège).
Le territoire retenu fut celui du quartier de la Roseraie avec l’idée d’accueillir au collège Jean Vilar des élèves de 6ème mais aussi des CM2 d’une école rattachée à cet établissement, à savoir Jules Verne.
Une session du module de formation spécifique, construit en collaboration avec « Lecture Jeunesse » (association nationale), s’est tenue le 6 Décembre dans les locaux du Collège Jean Vilar, en présence d’une douzaine de bénévoles LFL. Une première séance de lecture s’était, auparavant, tenue le 28 novembre avec les deux bénévoles volontaires pour cette année scolaire.
Tout démarrait donc, pour le mieux.

Malheureusement, la faiblesse des effectifs potentiels (une dizaines d’enfants fréquentant le restaurant scolaire), associée à la défection de l’école Jules Verne, le tout sur fond de concurrence avec  les activités proposées, par ailleurs, dans le cadre des activités périscolaires, n’a pas permis de poursuivre l’aventure.
Des raisons  organisationnelles objectives, combinées à des motivations incertaines et/ou des non-dits, sont à analyser pour pouvoir aller de l’avant et ne pas reproduire les mêmes erreurs.
Nous ne pouvons imaginer que « Temps Livres » ne puisse pas voir le jour sur notre territoire.
La Coordination Départementale LFL 49 et les acteurs impliqués, devront réfléchir ensemble aux moyens à mettre en œuvre pour mener à bien ce projet :
Faisons de nos échecs notre force pour réussir !